Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 13:45
La couleuvrine.






La couleuvrine, apparue en France au XVe siècle, est à l'origine du surnom des Cussétois, les "chiens verts" ; la légende veut que Charles VII ait désigné les canons à son fils, le futur Louis XI, en lui disant qu'ils étaient ses fidèles chiens verts... puisque le bronze verdit avec le temps.

La réforme de l’artillerie française de Jean d'Estrées sous Henri II définit trois types de couleuvrine :


    * grande couleuvrine ;

    * couleuvrine bâtarde ;

    * couleuvrine moyenne.


Les Anglais firent de la couleuvrine une arme embarquée sur les navires à la fin du XVIe siècle, pour bombarder les places assiégées. Ils distinguèrent eux aussi plusieurs gammes de couleuvrines :


    * la couleuvrine extraordinaire, d'un calibre de 5 pouces 1/2 (140 mm), d'une longueur de 32 calibres (soit 13 pieds, ou 3,96 m), et d'un poids de 4800 livres (2 175 kg). La charge était de 12 livres de poudre, ce qui permettait de tirer un boulet de 5 pouces 1/4 de diamètre (135 mm) et d'un poids de 20 livres (9 kg).

    * la couleuvrine ordinaire, d'un calibre de 5 pouces 1/ 2 également et longue de 12 pieds (3,70 m), pesait 4500 livres (2 tonnes) et tirait un boulet de 17 livres 5 onces (7,9 kg).

    * la petite couleuvrine avait un calibre plus réduit, de 5 pouces (127 mm). Longue de 12 pieds, elle pesait tout de même 4000 livres (1,8 t), et tirait des boulets de 3 pouces 1/4 de diamètre, pesant 6,700 kg .

    * La couleuvrine bâtarde d'un calibre de 102 mm, tirant des boulets de 7 livres (3,175 kg).

    * La couleuvrine moyenne, ou demi-couleuvrine, d'un calibre de 115 mm, tirant de boulets de 4,54 kg.


Comparée à la balliste, la couleuvrine, en tant que pièce d'artillerie de campagne, effectuait des tirs à trajectoire
plus stable, les boulets de fer étant plus lourds. En outre, la propulsion à poudre augmentait la portée de l'arme. On a mesuré, sur une reconstitution de couleuvrine extraordinaire, une vitesse initiale de 408 m/s, et, sous hausse minimum, une portée de 450 m.

Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans L'Artillerie

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact