Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 00:59
Les Très Riches Heures, Janvier.







C'est la période des capricornes (en haut à gauche) et des verseaux (sur la droite). C'était également le mois des présents et des cadeaux, coutûme qui semble être tombée en désuétude au XVII ou XVIIIème siècle. Jean de Berry est présent en bas à droite, dans sa superbe robe bleue. Le Duc de Berry aime à être représenté ainsi. Il est coiffé d'un bonnet de fourrure et revêtu d'une houppelande bleue au col montant et serré, entouré d'un collier avec un bijou. Il ne porte plus la barbe ni la moustache, comme il le fit de 1385 à 1405, et de 1406 à 1409. Cette scène de banquet réalisée entre 1410 et 1416 par les frères Limbourg est la seule de la série à situer le sujet qu'elle évoque à l'intérieur d'un château. C'est le grand jour des voeux et des étrennes, célébrés autour du Duc de Berry et d'un prélat en manteau pourpre, assis devant le feu d'une cheminée dissimulée derrière un grand écran d'osier blanc, probablement issu des bords de la Seine. Le duc invite ses gens et ses proches à se présenter à lui, comme l'indique en lettres d'or l'inscription qui se trouve derrière lui: "approche + approche". C'était une habitude des gens de cour de se cotiser pour offirir des cadeaux à leur suzerain et protecteur. Pour cette occasion, les frères Limbourg illustrèrent même un livre factice. A part le Duc de Berry, on reconnaît comme personnage clef de cette scène un échanson (à gauche, le personnage de face en bleu), le panetier (à droite, le personnage de dos en bleu clair), et l'écuyer-tranchant (à droite, le personnage de dos en vert).
Au dessus de la cheminée, un dais de soie rouge est orné en son centre des armes du duc de Berry: d'azur semé de fleurs de lis d'or et engrelé de gueules, avec des petits ours et des cygnes blessés qui symbolisent sans doute l'amour du Duc pour une dame surnommée Ursine, à décomposer en urs (ours) et sine (cygne). Une tapisserie (ou peinture) revêt le mur du fond: Elle représente un épisode mythique de la guerre de Troie

Les trois frères de Limbourg se sont peut-être représentés dans cette miniature, comme dans d'autres des Belles Heures et des Petites Heures: Paul serait coiffé d'un bonnet rouge replié sur l'oreille. Il dissimulerait en partie le deuxième de ses frères, tandis que le troisième apparaîtrait au-dessus des deux autres.

On notera la présence des chiens familiers du Duc. A l'extrême droite de la miniature, deux petits chiens se promènent sur la table, à proximité d'une nef d'or dont l'ours et le cygne sont des emblèmes du Duc, et qui était un récipient en forme de bateau contenant les objets de table personnels du maître (couteau, cuiller, sel et épices). Plus bas, un serviteur donne à manger à un lévrier blanc. Les moralistes, comme le chevalier de la Tour Landri en 1372, recommandaient de ne pas gaspiller la viande pour nourrir les chiens.



Iconographies des douze mois ici :

http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/album-1045928.html

Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans L'Art au Moyen âge

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact