Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 09:10
Château de Castelnaud.





castelnaud.jpg



La première mention connue du château de Castelnaud date de 1214 : Bernard de Casnac, puissant seigneur de Castelnaud, est un fervent défenseur de la foi cathare. Simon de Montfort qui mène la croisade contre les Albigeois s'empare de Castelnaud en 1214. En 1215, Bernard de Casnac reprend le château qui est finalement brûlé quelques mois plus tard sur l'ordre de l'Archevêque de Bordeaux. Le ton est donné ! Le château est reconstruit dans le courant du XIIIe siècle : il en subsiste le donjon carré et la courtine. Le site continue à s'imposer comme l'une des principales puissances du Périgord.
Une rivalité s'installe avec Beynac, son voisin et frère ennemi, mais les deux monstres de pierre ne s'affrontent pas directement.

En 1337, la guerre de Cent Ans éclate. Le château, par le mariage de Magne de Castelnaud avec Nompar de Caumont, entre dans la famille de ce dernier qui soutient les Anglais, alors que les barons de Beynac sont favorables aux Français. En un peu plus d'un siècle, le château change sept fois de camp. En 1442, les Français l'emportent définitivement, après un siège de trois semaines ordonné par Charles VII.

Le conflit terminé, les Caumont reprennent le château et le reconstruisent. Les impératifs de défense demeurent. La basse-cour est protégée par deux tours semi-circulaires percées de canonnières. On construit un pont-levis et une nouvelle barbacane. Par ailleurs, un vaste corps de logis est édifié à côté du donjon. Castelnaud reste le centre du pouvoir de la seigneurie et c'est la tour d'artillerie construite en 1520 qui symbolise le mieux la puissance des lieux.

Les Caumont choisissent la religion réformée. Le capitaine Geoffroy de Vivans, né au château de Castelnaud, défend la place et s'emploie à combattre ardemment les catholiques. Il est craint de toute la région. Pour preuve, personne n'a osé s'en prendre à Castelnaud pendant les guerres de Religion. Les Caumont restent donc maîtres des lieux mais ils n'habitent plus le château, trop inconfortable.

Après la Révolution, la végétation envahit les lieux. Castelnaud devient une carrière de pierres : en 1832, lorsque le trafic fluvial et l'émancipation du village de Castelnaud exigent la construction d'une cale pour le port, les maçons trouvent plus facile de faire dévaler les pierres de la partie sud du château plutôt que de les tailler. Les blocs de pierres arrivent rapidement et sans effort sur le lieu du chantier et. à bon port !

Le château est classé Monument Historique en 1966 à la demande des nouveaux propriétaires, Philippe et Véronique Rossillon. Il est aujourd'hui la propriété de leur fils, Kléber Rossillon, président de la FNASSEM (Fédération Nationale des Associations de Sauvegarde des Sites et Ensembles Monumentaux).




castelnaud2.jpg






Source casteland.com

Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans Patrimoine

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact