Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 20:23
Les copistes.









Après l'effondrement de l'empire romain, la culture occidentale se réfugie dans les monastères où se développent des ateliers de reproduction des manuscrits antiques : les scriptoria. Dans les scriptoria, les moines recopient et illustrent surtout des textes religieux mais aussi des textes de l’Antiquité.



Le scriptorium.

Le scriptorium est un atelier d’écriture. Dans le scriptorium travaillaient des moines-copistes et des enlumineurs. Pratiquement chaque grand monastère, abbaye ou couvent possédait à un moment donné un scriptorium. Citons le couvent du Mont Sainte-Odile où fut créé l'Hortus Deliciarum, ou encore l’abbaye de Marbach où fut réalisé le Codex Guta-Sintram… Il y régnait une intense activité dès qu’une abbaye avait l’intention de se constituer une grande bibliothèque. Les scriptoria les plus actifs ne travaillaient pas uniquement pour leur propre monastère mais jouaient un rôle analogue à une maison d'édition en fournissant en copies les princes, les églises et d'autres monastères.

 
 

Travail de copie.

Les copistes sont assis sur des bancs, appuyés sur un pupitre incliné : le lutrin. Avant de commencer le travail de copie, le copiste prépare sa page. Il crée une marge. Il trace des traits verticaux et horizontaux qui délimitent l’endroit où il écrira le texte. Pour ce travail de préparation, il utilise un crayon à la mine de plomb, une règle, un compas et des cahiers de parchemin sur lesquels il écrira.
Il donne ensuite le parchemin à l’enlumineur qui détermine la place réservée aux dessins et aux lettres décorées. Ensuite, il écrit le texte soit en le recopiant, soit sous la dictée. Il écrit avec une plume d’oie qu’il trempe dans l’encre noire.

La marge n’est pas toujours un espace vide mais bien souvent elle est remplie de commentaires sur le texte. Ces commentaires sont écrits dans des caractères plus petits que le texte principal.

 


L'enluminure.

Une fois le texte copié, c’est l’enlumineur qui a la charge de décorer le manuscrit avec des dessins : les enluminures. Les enluminures sont des décors peints à la main ornant les pages des manuscrits du Moyen-Age. Elles servent de repère dans le texte, l’illustrent et décorent la page. Certains manuscrits enluminés sont magnifiques car au Moyen-Age rien n’était trop beau pour honorer Dieu.


 

 Ecritures.

A partir du VIIIe siècle, le moine-copiste utilise l’écriture caroline dont les lettres sont arrondies, bien détachées les unes des autres et facilement lisibles. Elle restera en usage en Europe jusqu’au XIIe siècle. Au XIIIe siècle, l’écriture devient plus anguleuse : c’est l’apparition de l’écriture gothique qui se répand dans toute l’Europe.







Source bibliothèque alsatique.

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact