Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 16:59

Abbaye St Pierre de Maillezais


 

 


 


Au sud de Fontenay le Comte, à lisière du Marais Poitevin, se dressent dans le ciel lumineux, les ruines de l'abbaye majestueuse de Maillezais. Ce sont les restes d'un très beau monument qui, au XIe siècle, élevait ses deux tours et ses cinq flèches au centre d'une forteresse dont les remparts étaient battus par les flots. Maillezais était alors l'une des nombreuses îles du Golfe des Pictons. L'île de Maillezais, était couverte de bois et recelait de nombreux gibiers. Un château y avait été édifié pour protéger cette région isolée contre les incursions des pirates. C'était le rendez vous de chasse favori du conte du Poitou, Guillaume II, dit Fier à Bras. 

Le premier monastère fut construit à Saint Pierre le Vieux, vers 976. En fait, ce n'est qu'en 989 que treize moines de Saint Julien de Tours, conduits par l'Abbé Gausbert, cousin de la comtesse Emma, s'y installèrent. L'abbatiale fut consacrée en 990. En 1003 - 1004, en accord avec le comte du Poitou, Guillaume le Grand, l'abbé Théodolin, moine de Cluny fit construire un monastère plus important, à l'emplacement de l'ancienne place forte (château fort des ducs d'Aquitaines) de Maillezais . En 1010, les religieux de Saint Pierre le Vieux se transportèrent à l'abbaye Saint Pierre de Maillezais. A partir de cette époque les souverains de ce grand duché vinrent ce faire couronner et s'ensevelir en ce haut lieu.

Elle fut incendié en 1220 par Geoffroy Pouvreau la Grand Dent, fils légendaire de la fée Mélusine, mais réel chef de guerre, l'abbaye subit également les aléas de l'occupation anglaise et des luttes entre les seigneurs fidèles au roi de France et les féodaux partisans des anglais. Geoffroy Pouvreau en fut le premier évêque.

En 1317, l'abbaye devient siège épiscopal.

En 1518, Geoffroy d'Estigniac, abbé de Maillezais, lui donne un nouvel éclat. François RABELAIS, alors étudiant chez les cordeliers de Fontenay le Comte, devient secrétaire du Père Abbé et précepteur de ses neveux. Ce personnage intelligent et déluré séjourne quatorze ans sur les terres du Marais Poitevin et s'imprègne du langage imagé de ces habitants. Plus tard, il en écrira des oeuvres. Geoffroy d'Estigniac fut élus évêque de Maillezais.

Puis durant les guerres de religions, l'abbaye servit tour à tour aux protestants et au catholiques. Henri de Navarre, chef des Huguenots, s'empare de la forteresse en 1587. Agripa d'Aubigné, fut nommé gouverneur de Maillezais par Henri IV, en 1589, Agripa d'Aubigné en fit une citadelle protestante.

En 1610, l'abbaye est vendue au duc de Rohan, qui la remet à la couronne de France. Trente huit ans s'écoulent et le Pape Innocent X supprime l'évêché de Maillezais et transfère son siège à La Rochelle, faisant suite à une requête du clergé de Maillezais et du roi Louis XIV.

En 1791, pendant la Révolution, l'abbaye est vendue comme bien national et son nouveau propriétaire entreprend sa démolition. En 1840, elle fut vendue à des personnes plus conscientes qui décident de conserver et maintenir en état ses vestiges. Classée monument historique en 1923, et restaurée depuis lors, elle obtient en 1964, le 3e pris au concours des chefs d'oeuvres en péril.

Pendants les XIe et XIIe siècles, l'abbaye s'est enrichie de nombreuses donations des fidèles et des seigneurs locaux. En 1197, le pape Célestin III confirme à Maillezais plus d'une cinquantaines d'églises et de nombreux domaines dans le Marais Poitevin. Devenue probablement l'abbaye bénédictine la plus riche du Poitou. A l'instar des abbayes vendéennes de Nieul sur l'Autize, de Saint Michel en l'Herm, et dans les Deux Sèvres de l'abbaye de l'Absie et de Saint Maixent l'Ecole, l'abbaye de Maillezais à participé brièvement au début du XIIe à l'assèchement du Marais Poitevin (percement du Canal des Cinq abbés).











Sources obtenues par le guide lors de la visite de l'abbaye à Maillezais.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans Patrimoine

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact