Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 00:23
Le Krak des Chevaliers.







L'origine des croisades.

Les croisades entreprises par les puissances occidentales à partir de la fin du onzième siecle avaient pour but avoué de reprendre Jerusalem aux infidèles. (En realité les Seldjoukides turques maitres de la ville depuis 1078 qui en avaient chassés les byzantins, héritiers de l'empire romain d'orient).
 Par la croisade , qui est une aventure particulierement couteuse, les nobles occidentaux recherchent le salut divin (Le pape l'accorde d'office à tous les combattants chrétiens) ainsi que des zones d'extension territoriales. Et de fait, suite à des trahisons des deux cotés les pays reconquis ne seront pas livrés au roi de l'empire byzantin mais seront conservés par les croisés. En mai 1099 les chevaliers occidentaux reprennent la cité sainte et la purifie par le sang des infidèles vaincus. Tout les musulmans de la ville sont massacrés. Les princes croisés prennent alors le contrôle du moyen orient et vont y rester deux siècles. Pour défendre les États latins, des ordres de chevaliers-moines sont organisés en armée permanente : ainsi les Hospitaliersen le furent 1113, et les Templiers en 1118.








Le Krak des chevaliers en Syrie.

Situé en Syrie , à 50 km d'Homs et 65 km de Tartousle, le Krak des Chevaliers fait partie d'un réseau défensif qui parcoure les frontières des anciens Etats latins d'Orient.A l'origine, il s'agit d'un château arabe dont les croisés s'emparent en 1098. Il est transformé par les hospitaliers en 1142. Il fut un temps rattaché à la principauté d'Antioche.
Grâce à elle, les Croisés pouvaient veiller sur la trouée. Le sultan Baybars dut faire un siège de 35 jours en 1271 pour venir à bout des trois enceintes et en chasser les Hospitaliers de Saint-Jean L'histoire de ce siège est exceptionnelle, mais relativement classique au sens où les défenseurs ne livrèrent pas de combat à mort. Les Arabes refusèrent de livrer bataille à la porte principale du Krak des Chevaliers, laquelle donnait sur une série de passages étroits débouchant sur une seconde porte, plus forte encore. Ils choisirent donc de donner l'assaut par le mur au sud en minant la grande tour située au coin sud-est du château. Ils parvinrent ainsi à pénétrer par le mur d'enceinte extérieur. Avant d'attaquer le donjon central, toutefois, ils tentèrent une ruse. Un pigeon voyageur fut envoyé dans le château avec un message du grand maître des Hospitaliers, ordonnant à la garnison de se rendre. Inférieurs en nombre et sans illusion quant à d'éventuels secours, les défenseurs exécutèrent l'ordre du message, tout en sachant qu'il était faux, et livrèrent le château avec l'honneur sauf.









La redecouverte en Syrie.


Sa restauration dans les années 1930 par le mandat français en Syrie s'est faite au détriment d'autres sites tout aussi remarquables mais moins connus. Les faibles finances des conservateurs des beaux arts ne permettaient qu'une seule restauration du krak des chevaliers car il fallait d'abord racheter les murs aux villageois qui s'y étaient installés et les reloger à l'extérieur de l'enceinte.















Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans Patrimoine

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact