Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 10:28
LES SOINS DU CORPS AU MOYEN AGE


jma10.jpg



CONTRE LE CHUTE DES CHEVEUX
Prenez des roses fraîches ou séchées, du myrte, du plantain et de l'écorce de glands et de châtaignes, bouillez-les dans de l'eau de pluie et, au moyen de cette eau, lavez la tête matin et soir. Je vis en Pouille une dame qui, chaque année, perdait ses cheveux. Trote de Palerme les soigna de cette manière : elle prit de la nielle, quelle calcina, de l'écorce de saule, des feuilles de figuier et de la cendre de châtaigne, de vigne et d'euphorbe ; elle fit macérer le tout dans de l'huile d'olive et, après que la tête fut lavée d'eau de pluie, elle la frotta quatre fois de cette préparation. Depuis lors, les cheveux ne tombèrent plus jamais.


DANS LE MEME BUT
La Sarrasine de Messine avait coutume de faire cet onguent : elle prenait une once de poivre et de soufre, une de pyrèthre, une de jus de poireau et quatre onces de savon, et elle mélangeait le tout. Elle mettait la dame au bain jusqu'à ce qu'elle fût bien pénétrée par la chaleur et lui oignait ensuite toute la tête. D'ordinaire, c'est ainsi qu'elle empêchait les cheveux de tomber. Autre remède : dans la même intention, elle prenait du vélin et du pain d'orge et les calcinait, elle broyait les cendres avec de la graisse d'ours et, de cet onguent, oignait la tête et les cheveux.


DANS LE MEME BUT
J'ai vu Trote laver la tête avec de l'eau de pluie où elle avait fait cuire du myrte, et oindre ensuite les cheveux avec de la graisse d'ours. Et ils cessèrent de tomber.


POUR CONSERVER LES CHEVEUX
Si vous voulez que les cheveux repoussent longs et serrés à suffisance, prenez une bonne quantité d'orge et une taupe, calcinez le tout dans un récipient qui n'ait pas encore servi et réduisez en poudre. Prenez du miel blanc et oignez l'endroit où vous voulez que les poils poussent, puis jetez-y la poudre et attendez deux jours. Dans le courant du troisième jour, lavez avec de l'eau où l'on aura fait bien chauffer de l'orcanète, de la menthe et de la sauge.


DANS LE MEME BUT
En vérité, la Sarrasine de Messine guérit sous mes yeux une jeune fille qui était toute chauve et qui avait perdu les poils des sourcils. Elle prit du persil, et de la sauge, broya vigoureusement et fit bouillir dans du vin blanc avec de la graisse de porc. Quand cela eut bien bouilli, elle recueillit dans un autre récipient la graisse qui surnageait. Elle prit ensuite du cumin et de la résine de lentisque et les broya avec le jaune d'œufs cuits à l'eau. Alors, elle fit bouillir ensemble les deux préparations. Cela donna une sorte d'onguent dont elle usa pour faire une friction : les sourcils et les cheveux de la jeune fille repoussèrent. Vous pouvez procéder de même quand vous voulez que vos poils repoussent.


DANS LE MEME BUT
J'ai vu Constantin prendre du pyrèthre, le réduire en poudre, mélanger celle-ci avec de la graisse d'ours et oindre le lieu où il voulait faire pousser les poils.


DANS LE MEME BUT
Dame Trote fait pousser les poils de cette manière : elle prenait les têtes de petits oiseaux qu'elle pouvait trouver, une bonne poignée de froment et autant de vinaigre, elle calcinait le tout ensemble et le réduisait en poudre, elle lavait la tête et la frottait avec de la graisse et du miel blanc, puis elle y jetait la poudre.


POUR RENDRE LES CHEVEUX LONGS
Si vous voulez rendre les cheveux longs et fournis, prenez une herbe qu'on appelle la "bryone", faites-en cuire dans du vin ou dans du vinaigre et, de cette décoction, lavez la tête : les cheveux deviendront longs. Ceci, je l'ai vu faire par les dames de Salerne.


DANS LE MEME BUT
Galien dit dans un livre qu'il vit un homme qui faisait pousser les cheveux : il prenait des œufs de corneille pondus en mai, les calcinait dans un récipient qui n'avait encore jamais servi, réduisait en poudre et mélangeait avec de l'huile d'olive.


DANS LE MEME BUT
J'ai vu Trote prendre du lupin, le réduire en poudre, faire bouillir cette poudre dans du vinaigre et, à l'aide de ce vinaigre, frictionner les cheveux entre les mains, et la vermine mourut


DANS LE MEME BUT
A Pontremoli, sous mes yeux, une dame prit de la farine d'orge, la pila avec du jus d'absinthe et en fit un pain qu'elle mit au four. Sitôt qu'elle l'en eut tiré, elle en couvrit les cheveux, et la vermine mourut.


CONTRE LES PELLICULES QUI APPARAISSENT SUR LA TETE
Sur la tête peuvent se produire des pellicules, qu'on appelle en Pouilles forfore, et elles font pourrir les cheveux. Voici comment vous les ferez disparaître : prenez des fleurs de genêt et une herbe qu'on appelle "ergot de coq", faites bouillir dans du vinaigre et lavez-en la tête.


DANS LE MEME BUT
Trote fait disparaître ces pellicules de cette manière : elle prend de la semence d'ortie et la met à tremper deux ou trois jours dans du vinaigre, ensuite elle lave la tête, d'abord avec une bonne lessive, puis avec ce vinaigre.


DANS LE MEME BUT
La Sarrasine réduit des pois en poudre, elle laisse tremper dans du jus de bette ou de mauve et ajoute du vinaigre. Elle lave la tête avec ce remède et puis avec du vin où l'on a fait cuire de la centaurée.


POUR TONIFIER LES CHEVEUX
Il arrive que les cheveux blanchissent trop tôt : c'est par suite d'un excès de pituite. Donnez d'abord à l'intéressé une médecine qui lui purge la tête de cette pituite. Prenez ensuite des racines de chou, séchées ou fraîches, faites cuire dans de l'eau de fontaine jusqu'à ce que la moitié de l'eau soit évaporée, et lavez la tête longuement.


POUR RENDRE LES CHEVEUX BLONDS
Si vous voulez rendre les cheveux blonds et fournis, prenez des lézards verts, enlevez la queue et la tête, faites cuire dans de l'huile et servez-vous de celle-ci pour oindre les cheveux. Autre recette : prenez de la jusquiame et de l'orpiment, faites bouillir dans de l'huile de laurier et oignez les cheveux.


POUR LES RENDRE LONGS
Une vieille me conta qu'elle prenait des crottes de chèvre, les faisait cuire dans l'huile, oignait les cheveux, et qu'ils devenaient fournis.


DANS LE MEME BUT
Autre recette pour donner aux cheveux bonne longueur et apparence agréable. Prenez des nœuds de paille d'avoine, une herbe qu'on appelle "morgeline" et des glands, et faites-les cuire dans de l'eau. Lavez la tête avec de la lessive et puis avec l'eau que vous avez préparée. Couvrez les cheveux d'une guimpe toute la nuit suivante.


POUR LES RENDRE BLONDS
Voici comment la Sarrasine s'y prenait pour rendre les cheveux blonds. Elle réduisait en cendre des sarments de vigne, prenait en quantités égales de cette cendre et de le cendre de frêne, y ajoutait une bonne poignée de noix de galle et faisait cuire le tout un demi-jour dans du vinaigre. Elle lavait les cheveux avec de la lessive, puis avec la décoction qu'elle avait préparée et elle couvrait les cheveux d'une guimpe pour toute la nuit. Les cheveux devenaient blonds, et d'une manière durable. Autre recette : elle faisait cuire ensemble du savon et du safran, elle lavait ensuite la tête avec de l'eau où l'alun avait été dissous par ébullition, puis elle faisait couvrir les cheveux pour toute la nuit.


POUR RENDRE LES CHEVEUX ROUX
Vous rendrez les cheveux roux de cette manière. Prenez du brésil et réduisez-le en poudre, faites de même avec de la garance et cuisez ensemble l'un et l'autre dans du vinaigre blanc. Lavez la tête avec une bonne lessive et, une fois les cheveux séchés, lavez-les avec ce vinaigre. Si vous voulez que les cheveux deviennent très roux, ajoutez trois deniers poids de sang-dragon.
En usant d'un autre procédé, vous pouvez les rendre blonds. Prenez de la paille d'avoine hachée menu et de la fleur de genêt. Jetez-y ensuite un denier poids de safran et une bonne poignée de gaude. Passez le mélange, lavez la tête avec le liquide obtenu et les cheveux deviendront blonds.


POUR LES RENDRE NOIRS
J'ai vu Trote teindre les cheveux comme ceci. Elle prit de la rouille de fer, des noix de galle, du brou de noix et de l'alun, et elle les fit bouillir dans du vinaigre. Ensuite elle passa la décoction et lava la tête avec l'eau, puis avec le vinaigre recueilli. Elle couvrit bien les cheveux d'une guimpe durant deux jours et deux nuits. Et après cela, ils étaient d'un brun tirant sur le noir.


POUR LES RENDRE CHATAINS
Pour rendre les cheveux châtains, prenez de la gomme adragante, des noix de galle torréfiées ou du tan de châtaigner. Laissez tremper dans de l'eau de pluie où l'on ait fait cuire des feuilles de noyer et lavez les cheveux avec cette préparation.


DEPILATOIRE
Les dames de Salerne font un onguent qu'elles appellent "silotre" au moyen duquel elles font disparaître les poils et les cheveux, où que ce soit. Elles prennent une demi écuelle de chaux vive, bien sèche, bien propre et tamisée dans une étoffe ou dans un sac. Elles mettent cette chaux dans un récipient plein d'eau bouillante et remuent le mélange. Quand elles veulent savoir s'il est bien à point, elles y mettent une aile d'oiseau, et si les plumes tombent de l'aile, c'est qu'il est bien à point. Alors elles l'étendent avec leur main, tout chaud, sur les poils, puis l'essuient. Vous pouvez procéder de même, mais gardez-vous de laisser l'onguent trop longtemps, car il écorcherait la peau. Vous pouvez enlever les poils autrement : prenez cinq parties de colophane et une de cire et faites-les fondre dans un pot de terre, étalez ensuite sur un morceau de toile de lin et, dès que vous pouvez le supporter, appliquer sur les poils.


POUR TUER LES POUX
S'il y avait des poix ou des lentes dans les cheveux, prenez de l'ellébore vrai, de l'ellébore blanc et un herbe qu'on appelle "staphisaigre", faites bouillir dans de l'eau et lavez la chevelure. Gardez-vous de mettre du vif-argent sur la tête.


CONTRE LA CHUTE DES SOURCILS
Si les sourcils tombent, vous pouvez les faire pousser comme j'ai dit au suet des cheveux. Il arrive parfois que les sourcils soient trop grands. Dans ce cas, voici comment vous pouvez les réduire à de justes dimensions : épilez d'abord dans la mesure souhaitée, prenez ensuite en quantités égales des œufs de fourmis, de la gomme de lierre et de l'orpiment, mélangez le tout et oignez l'endroit épilé. Grâce à cela, les poils ne repousseront plus.


DANS LE MEME BUT
Trote prend des œufs de fourmi, les délaie dans de l'huile où l'on a fait cuire un hérisson, puis elle oint l'endroit qu'elle a épilé.


AUTRE REMEDE DANS LE MEME SUJET
Autre remède : elle prenait des limaçons et des grenouilles et les faisait cuire dans du vinaigre, elle prenait la graisse qui surnageait et oignait l'endroit où elle voulait que les poils ne repoussent plus.


DANS LE MEME BUT
Autre remède : prenez de l'orpiment et de la semence de jusquiame, battez-les ensemble et délayez-les avec du sang chaud de porc, aérez eu feu ou au soleil et oignez l'endroit épilé.


DANS LE MEME BUT
Si les cils tombent, préparez ce remède : pilez de la gomme de ciste avec un pilon chaud et délayez avec de l'huile. Et puis oignez les cils.


DE LA VERMINE
Une vermine, que l'on appelle en français "morpion" est particulière au pénil et aux aisselles. Ce sont de sales bêtes et elles sont très nuisibles à l'homme. Voici comment vous pouvre les détruire : tondez d'abord le poil, puis lavez bien l'endroit et ensuite oignez avec de l'huile d'olive. Autre remède : oignez de savon le lieu où ils sont et ils ne tarderont pas à mourir.


DANS LE MEME BUT
J'ai vu Trote prendre des feuilles ou des fleurs de genêt, les broyer et oindre avec la bouillie l'endroit où il y avait des morpions, et ils moururent.


CONTRE LA ROUGEUR DES PAUPIERES
Le bord des paupières est parfois rouge et humide. Dans ce cas, préparez ce remède : prenez du jus de verveine et de fenouil, mélangez avec un jaune d'œuf, trempez-y un morceau de toile de lin et mettez-le sur le bord des paupières au moment du coucher. Ou bien prenez de la sarcocolle et de l'aloès, broyez et passez dans une étoffe et allongez avec du lait de femme ; c'est efficace aussi contre la taie. Autre remède : prenez du vert-de-gris et de l'os de seiche en poudre, délayez avec du jus de chélidoine et mettez sur la taie.


CONTRE LES TACHES DE ROUSSEUR DU VISAGE
Il survient parfois au visage mainte chose désagréable, comme les taches de rousseur et bien d'autres maladies. Vous ferez disparaître les taches de rousseur de cette manière : d'aucuns prennent deux œufs de poule et les mettent dans du vinaigre jusqu'à ce que les coquilles soient amollies, prenez ensuite une bonne poignée de farine de sénevé, délayez avec les oeufs et avec un peu de vinaigre et passez dans une étoffe, frictionnez le visage avec cette préparation et laissez-y la toute la nuit, le matin lavez à l'eau pure. Procédez ainsi de manière répétée et les taches de rousseur s'en iront, mais n'appliquez pas ce remède à une femme enceinte, car elle perdrait l'enfant.


DANS LE MEME BUT
Voici comme dame Trote fait disparaître les taches de rousseur. Elle prend du miel débarassé de ses impuretés et le fait bouillir. Elle prend ensuite de la farine de sénevé et de la poudre de gingembre et d'encens blanc, elle les met dans le miel et laisse refroidir. Au moment du coucher, elle donne au visage un bain de vapeur et l'oint ensuite avec le miel. Au matin, elle essuie le visage avec une étoffe de lin.


DANS LE MEME BUT
Voici comment la Sarrasine de Messine fait disparaître les taches de rousseur. Elle emplit de chaux vive, sans eau, un récipient qui n'a pas encore servi. Après l'avoir pourvu d'un couvercle bien ajusté, elle le chauffe neuf fois au four. Elle réduit la chaux en poudre, y répand de la poudre d'os de seiche et délaie avec du miel. Avec ce produit, elle oint trois fois la dame dans son bain en attendant, chaque fois, qu'il y ait lieu de continuer. Puis elle lave le visage d'eau claire.


DANS LE MEME BUT
Autre remède contre les taches de rousseur. Elle met de la lie de vin dans une feuille de figuier qu'elle cuit toute une nuit sous la cendre. Le matin, elle réduit en poudre la feuille et son contenu. Elle fait de la farine de sénevé et de la poudre de gingembre et d'encens et délaie le tout dans du vin où elle fait ensuite bouillir une racine qu'on appelle "pain de pourceau". Quand le vin s'est épaissi, elle en joint le visage, puis elle fait prendre à la femme un bain de vapeur. Le matin suivant, elle lave le visage à l'eau froide. Elle procède ainsi deux ou trois nuits. En cas de rubéfaction du visage, elle délaie de la poudre d'os de seiche et du blanc d'œuf dans de l'eau de rose et elle étend cette préparation sur une étoffe de lin qu'ele applique sur la rougeur.


POUR RENDRE LE VISAGE COLORE
J'ai vu Trote s'y prendre ainsi pour rendre les visages colorés : elle prit du tamus, le coupa en rondelles, sécha au soleil, réduisit en poudre et délaya avec de l'eau froide. Elle étendit cette préparation sur une étoffe de lin qu'elle mit sur le visage au moment du coucher. Au matin, elle lava le visage d'eau chaude et ainsi il devint vermeille.


AUTRE RECETTE POUR DONNER UN BEAU TEINT
Elle préparait une autre recette pour donner un beau teint. Elle broyait de la racine de serpentaire et de pied-de-veau, délayait dans de l'eau et passait le mélange. Elle remettait de l'au à plusieurs reprises et passait à chaque fois. Puis elle laissait déposer et évaporer au soleil. Elle prenait ensuite de la céruse et la délayait dans de l'eau bouillante. Elle laissait reposer et décantait, remettait de l'eau et décantait encore. Elle prenait deux parties de cette préparation et une de la première et délayait dans de l'eau de rose. Et quand elle voulait donner au visage un teint clair, elle le lavait soit avec du savon, soit avec de l'eau où elle avait délayé de la mie de pain, puis elle oignait le visage.


POUR FAIRE DE LA CERUSE
La Sarrasine de Messine s'y prenait ainsi pour donner des couleurs au visage. Elle mélangeait des pois et des pois chiches et les mettait à tremper dans de l'eau. Après avoir enlevé la peau, elle les broyait. Elle délayait ensuite dans du blanc d'œuf ou, ce qui donne de moins bons résultats, dans du lait d'ânesse. Elle laissait sécher au soleil, réduisait en poudre, délayait dans de l'eau tiède et employait pour le visage la lotion obtenue.


DANS LE MEME BUT
Autre recette : elle prenait de la moelle de bœuf ou de vache, triturait vigoureusement avec de la poudre d'aloès et oignait le visage.


DANS LE MEME BUT
Autre recette : elle prenait une racine que l'on appelle "noix de terre", la faisait sécher, la réduisait en poudre et poudrait le visage.


DE LA CERUSE
Il y a un fard que vous pouvez bien faire facilement. Mettez du froment bien propre dans de l'eau pendant quinze jours, puis broyez et délayez dans de l'eau. Passez dans une étoffe, laissez déposer et évaporer au soleil. Le fard obtenu sera blanc comme neige. Quand vous voudrez l'employer, délayer-le dans de l'eau de rose et étendez-le sur le visage préalablement lavé d'eau chaude, essuyez ensuite avec une étoffe.


D'UN ONGUENT CONTRE LES TACHES DE ROUSSEUR
Je vous parlerai maintenant d'un onguent qu'on emploie avec succès contre les boutons, les taches de rousseur et le hâle. Prenez de la céruse et délayez-la dans de l'eau de rose. Battez le blanc d'œufs de poule et mélangez la mousse avec la céruse délayée. Prenez ensuite de la graisse récente d'un jeune porc, faites-la fondre dans une poêle, répandez dessus de la poudre d'os de seiche, mélangez vigoureusement [avec la préparation à base de céruse] et votre onguent sera blanc comme neige. N'oubliez pas d'ajouter un peu de camphre. C'est cet onguent que les dames de Pouilles emploient pour leur visage quand elles veulent avoir un beau teint. Il est supérieur à n'importe quel autre fard blanc.


DE LA TEINTURE
Ne mettez pas de teinture sur votre visage, sinon il se ridera. Mais s'il a beaucoup perdu ses couleurs, prenez du fard blanc de froment, délayez avec du blanc d'œuf battu en neige et avec de la graisse, et après avoir donné un bon bain de vapeur à votre visage, oignez-le de cette préparation.


CONTRE LES TACHES DE ROUSSEUR
J'ai vu la comtesse de Gurnie faire bouillir de la racine de livèche dans de l'eau et laver la visage avec cette eau additionnée de blanc d'œuf. C'est d'une bonne efficacité contre les taches de rousseur.


DES BOUTONS
Une quantité de boutons rouges apparaissent parfois sur le visage et ils enlaidissent fort la dame à qui cela arrive. Saignez la dame, à plusieurs reprises, à la veine céphalique du bras et posez des ventouses au cou. Faites dissoudre de l'alun dans du jus d'absinthe et de patience et mettez de cette préparation sur les boutons. Autre recette : délayez de la lie de vin dans du jus de patience où vous aurez fait dissoudre de l'alun et servez-vous de cette préparation pour oindre le visage.


DANS LE MEME BUT
Je guéris en pouilles une dame qui était si vilainement couverte de boutons que les gens disaient qu'elle était lépreuse. Je la saignai au bras et lui mis ensuite une ventouse sur le menton. Puis, dans un récipient qui n'avait pas encore servi, je fis bouillir de l'absinthe, de l'aurore, de la tanaisie et de la sauge, et j'exposai le visage de la dame à cette fumigation. Ensuite je broyai convenablement de la moelle, du sel d'amoniac et du sang de dragon, et je délayai avec du jus de plantain. A trois reprises, je mis de cette composition sur le visage de la dame et elle guérit.


AUTRE RECETTE DANS LE MEME BUT
Autre recette : broyez de la coriandre et des roses et délayez avec du jus de benoîte. Mettez avec le tout un peu de vif-argent et de savon et oignez le visage.


DES DARTRES
Si des dartres apparaissent sur le visage, voici comment vous pouvez les faire disparaître : délayez de l'orpiment avec du jus de patience et de l'absinthe et de l'eau de savon et oignez les dartres. Vous pouvez aussi les oindre avec de l'huile de froment ou d'œufs. Autre recette : prenez de la racine de patience, de l'huile et du sel, délayez avec votre urine et oignez les dartres trois fois par jour.
Voici comment vous ferez de l'huile d'œufs : écrasez des œufs cuits très durs, faites frire dans une poêle en agitant vivement et pressez ensuite vigoureusement dans une étoffe.


DES RIDES
Si une dame a le visage ridé, voici comment vous pouvez y remédier. Prenez des plantes de violette et de mauve, faites bouillir dans du vin et soumettez le visage à la fumigation. Réduisez ensuite de la "semence" en poudre, ajoutez de la graisse de poule et faites un onguent en mélangeant avec de la farine de graines de citrouille, de grains de lupin et de fèves. Oignez le visage. Cela fait disparaître les rides et donne au visage de très bonnes couleurs.


CONTRE L'ALTERATION DU TEINT
Les femmes ont parfois sous les yeux la peau qui se décolore et devient livide. Voici comment vous pouvez y remédier. Faites-leur baigner le visage dans de l'eau chaude et frictionnez bien avec un doigt là où le visage est décoloré. Prenez ensuite du fard blanc de froment, frictionnez bien et essuyez avec une étoffe. Recommencez plusieurs fois et le visage sera bien coloré à l'endroit traité.


DE LA ROUGEUR EXCESSIVE
Si une dame est trop rouge, saignez-la à plusieurs reprises au bras ou scarifiez-lui les jambes, et puis c'est le moment de mettre de l'onguent que je dis ci-dessous, où entrent de la céruse et d'autres produits. Et si elle est pâle, vous pouvez y obvier avec les remèdes que j'ai dis.


DE LA COLORATION DU TEINT
Je vais vous dire un soin de beauté peu compliqué : lavez d'abord le visage avec du savon, essuyez-le avec une étoffe de lin, puis frictionnez bien, malaxez de la céruse entre vos mains, mettez-la sur le visage et frictionnez avec un peu de laine ou de coton.


DU BRESIL
Voici la manière dont vous ferez la décoction de brésil : réduisez du brésil en poudre, faites bouillir dans du vin jusqu'à ce que ce dernier soit bien rouge, trempez-y de la laine ou du coton et frictionnez le visage quand vous voulez. C'est ce qu'en Pouilles les gens appellent du "fard rouge".


DES VERRUES
Il n'est pas rare qu'il vienne des verrues sur le visage et ailleurs. Vous pouvez les supprimer de cette manière : oignez-les, pendant que la lune est croissante, avec de la fleur d'hièble. Autre recette : prenez des grains d'orge torréfiés, en quantité convenable, et mettez-en sur les verrues. Autre recette : si on prend de la moelle de l'os de la hanche d'une mule ou d'une vache et qu'on oigne les verrues, elles ne pousseront plus.


DANS LE MEME BUT
Trote prépare un remède infaillible. Elle prend du savon, de la chaux vive incomplètement hydratée et de l'orpiment, et elle les mélange. Elle fait avec de la cire une capsule qui puisse contenir la verrue et, dans la capsule, sur la verrue, elle met l'onguent. -- et laissez les choses ainsi toute la nuit. La matin, elle met de la charpie d'étoffe de lin sur l'endroit traité. Et s'il se met à enfler, oignez-le avec de la graisse fraîche de mouton.


DANS LE MEME BUT
J'ai vu prendre un fer chaud et cautériser à fond la verrue, et les racines pourrirent.


CONTRE LA RUGOSITE DU VISAGE
Si le visage ou le front étaient rugueux ou halés, délayez du fard blanc de froment et oignez bien le visage.


CONTRE LES TACHES DE ROUSSEUR
Si le nez était couvert de taches de rousseur et ridé, vous pourriez y remédier comme je vous ai dit.


CONTRE LA FETIDITE DES NARINES
Il arrive parfois que le nez pue : prenez du pouliot, des roses et autres espèces bien aromatiques, mettez-les sur des charbons ardents et faites des fumigations, ou prenez un certain nombre de pilules que l'on appelle diacastorea, délayez avec du vin et instillez dans le nez.


CONTRE L'ARDEUR DU SOLEIL
Pour le hâle, oignez le visage avec du blanc d'œuf et, le lendemain matin, lavez à l'eau chaude.


POUR COLORER LE VISAGE
Pour avoir un teint clair et faire disparaître du visage les taches de rousseur et toute impureté, enduisez de savon l'intérieur d'un pot, couvrez bien le pot avec une écuelle de telle façon que rien n'y puisse entrer et mettez-le dans un fumier, laissez y le trois jours, puis enlevez-le et mettez le contenu dans une boite, mélangez ensuite de la gomme de lierre avec le savon recueilli, lavez à plusieurs reprises le visage avec ce produit et cela enlèvera toute impureté.


CONTRE LES TACHES DE ROUSSEUR
Pour faire disparaître les taches de rousseur et avoir un teint clair, réduisez en poudre de la racine de serpentaire séchée au soleil, délayez avec du blanc d'œuf, séchez au soleil, délayez à nouveau avec du blanc d'œuf, oignez le visage et puis lavez avec de l'eau d'orge.


DE L'EAU D'ORGE
Pour faire de l'eau d'orge, voici comment vous devez vous y prendre. Mettez l'orge dans de l'eau pendant trois jours, changez l'eau chaque jour; le cinquième jour, pilez, puis délayez avec de l'eau tiède ; et enfin, passez dans une étoffe.


POUR ENLEVER LES POILS
Si les poils poussent trop vite, délayez de la cendre de vigne avec de la poix liquide et de l'huile d'olive et oignez à plusieurs reprises.


POUR AVOIR LES CHEVEUX DRUS
Pour avoir les cheveux drus, faites cuire des feuilles de saule, puis broyez-les, délayez-les avec de l'huile d'olive et oignez-vous la tête.


POUR LES CHEVEUX
Si vos cheveux tombent, délayez avec de l'huile d'olive de la graine de lin torréfiée et oignez à plusieurs reprises.


POUR LA BEAUTE DE LA CHEVELURE
Pour avoir une belle chevelure, prenez des quantités égales d'huile d'olive, de miel et d'alun et mélangez-les, ajoutez du vif-argent en quantité supérieure à chacune des autres, et oignez à plusieurs reprises.


ONGUENT POUR LA CHEVELURE
Si vous voulez un autre onguent très bon pour la chevelure, broyez de la racine de patience et faites chauffer avec de l'huile d'olive, ajoutez de la cire vierge et faites bouillir le tout jusqu'à ce que l'huile se soit chargée des vertus du végétal, passez-la alors dans une étoffe et, quand c'est un peu refroidi, ajoutez du vif-argent et mettez en boite.


POUR BLANCHIR LES DENTS
Pour blanchir les dents, prenez de la farine d'orge bien propre, de l'alun en menue poudre et du sel décrépité, mélangez en ajoutant un rien de miel fondu, frottez-vous fréquemment les dents de cette préparation et cela vous les rendra blanches.



Propos extraits des ouvrages de Roger Bacon.

Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans L'hygiène

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact