Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 10:00
Notre Dame de Paris.




nd.jpg


Notre-Dame de Paris, pour les Parisiens Notre-Dame, est la cathédrale de l'archidiocèse catholique de Paris.

Notre-Dame de Paris n'est pas la plus grande des cathédrales françaises, mais elle est indiscutablement une des plus remarquables qu'ait produites l'architecture gothique en France et fut lors de son achèvement la plus grande cathédrale de la chrétienté. Ce chef-d’œuvre, l’un des symboles les plus connus de la capitale française, est situé à l’extrémité de l’île de la Cité, centre historique de la ville, tout près des berges de la Seine. Sa façade occidentale domine le parvis Notre-Dame - place Jean-Paul II. Une plaque de bronze incrustée dans le sol sert de point zéro de toutes les distances des routes à partir de Paris.

La construction s’étant étendue sur de nombreuses décennies, le style n’est pas d’une uniformité totale ; elle possède ainsi des caractères du gothique primitif (voûtes sexpartites de la nef) et du gothique rayonnant : on remarque particulièrement l’audace des arcs-boutants du chœur. Sa façade occidentale est un chef-d’œuvre d'équilibre architectural.

Après la tourmente révolutionnaire, la cathédrale a subi une restauration importante et parfois controversée par le grand architecte Viollet-le-Duc, qui y a incorporé des éléments et des motifs que le monument légué par le Moyen Âge n'avait jamais possédés.

La première cathédrale de Paris date de la deuxième moitié du IVe siècle. Elle se trouvait à l'ouest de l'édifice actuel ; sa façade mesurait 36 mètres et sa longueur était de 70 mètres. Des rangées de colonnes de marbre séparaient cinq nefs. L'édifice était orné de mosaïques. La présence d'un baptistère est attestée avant 451.

  • La construction, commencée sous le règne de Louis VII par l'évêque Maurice de Sully, a duré de 1163 à 1345. À cette époque, Paris n'était qu'un évêché, suffragant de l'archevêque de Sens.
  • C'est ici que Napoléon Ier se sacra empereur des Français, en présence du pape Pie VII, le 2 décembre1804.
  • Elle fut restaurée (et quelque peu remaniée, par exemple la rose sud est pivotée de quinze degrés afin de la faire reposer sur un axe vertical) au XIXe siècle par Viollet-le-Duc,

Juste au niveau surplombant les trois portails, on observe la galerie des Rois de Juda (et non pas des rois de France). Ces reconstitutions sont l'œuvre de Viollet-le-Duc (il s’y est d’ailleurs lui-même représenté) et les fragments originaux peuvent être observés au musée du Moyen Âge à l’hôtel de Cluny à Paris.

Sa rosace du bras sud du transept, une des plus grandes d’Europe, mesure 12 mètres de diamètre.

Notre-Dame de Paris est, avec plus de 12 millions de visiteurs par an (2005), le monument de France et peut-être d’Europe le plus visité devant la tour Eiffel. La cathédrale est connue dans le monde entier depuis plus de cinq siècles.





notredame.jpg




Le trésor

Il abrite souvenirs précieux, manuscrits et reliquaires.

Les vitraux

Ils ont presque tous été détruits au XVIIIème siècle et ont été remplacés par des vitraux transparents pour laisser passer plus de lumière. Seuls subsistent les vitraux des trois rosaces.

Le Choeur

Louis XIII a décidé que cet endroit serait consacrée à la vierge. Son fils Louis XIV a commémoré cet acte royal en remaniant en 1699 l'ancien choeur pour y placer une statue de la vierge.

Le tableau de la Fontaine de la Sagesse

C'est une peinture qui se situe dans le transept sud. Elle date de 1648. On y voit Saint-François d'Aquin devant une pierre verdâtre (verdâtre signifie vraie) d'où sortent des jets d'eau. Cette pierre représente la pierre philosophale qui abreuvent les êtres assoiffés de sagesse. La pierre qui a inspiré ce tableau existe réellement et se trouve dans les jardins de la cathédrale de Meaux.

La façade sud

Sur son portail est représentée le martyre de Saint-Étienne, le premier martyre chrétien lapidé pour avoir prêché l'évangile. C'est aussi de ce côté que se dresse la sacristie aménagée en 1845 par Viollet-le-Duc.

La rosace sud

Elle a été presque entièrement restaurée en 1737.

Les toits

Ils sont surveillés par une multitude de démons et de gargouilles. Les statues des apôtres sont aussi représentés et semblent descendre pour s'occuper des humains.

La flèche

Située à la croisée de la nef et du transept, elle est faite de bois recouverte de plomb. Elle fut reconstruite au XIXème siècle sur le modèle de la flèche originaire du XIIIème siècle.

Les cloches

Le Bourdon situé dans la tour sud pèse treize tonnes. Il ne sonne qu'aux grandes fêtes Noël, Pâques, Pentecôte, Toussaint et lors des grands événements nationaux. La sonnerie est aujourd'hui commandée éléctriquement à distance. Il donne le fa dièse. Quatres autres cloches existent. Elles ont remplacées celles du Moyen Âge envoyées à la fonte en 1791. Ces cloches sonnent trois fois par jour : 8h, midi et 19h. Le dimanche et les jours de fête, toutes les cloches sonnent à la fois à 9h45 et à 15h45.

La façade principale ouest

Lumineuse, elle a été réalisée entre 1190 et 1220. Ses deux tours atteignent 60 mètres de hauteur. A cette époque, la pierre extérieure de la cathédrale était entièrement peinte de couleurs éclatantes, rouge, vert, jaune doré... L'architecte Viollet-le-Duc qui restaura l'église de 1845 à 1865 fera notamment reconstruire à l'identique 28 statues détruites par les révolutionnaires qui pensaient qu'elles représentaient uniquement des rois de France.

Galerie des chimères

Les fameuses gargouilles de la cathédrale se cachent derrière une large galerie située entre les tours.

La Nef

C'est une merveille de symétrie. Ses piliers massifs soutiennent la voûte à 35 mètres de hauteur.

La rosace de la vierge

Elle fait 9.60 mètres de diamètre. Lorsque l'on s'éloigne de la cathédrale, on a l'impression que cette rose en pierre couronne la statue de Marie. Elle a été placée sur un piédestal de telle sorte que le visiteur qui débouche sur la place soit immédiatement frappé par le spectacle de la vierge couronnée. Elle illumine le fond de la nef et a été entièrement reconstruite par Viollet-le-Duc.

Les orgues

Il ne reste rien des orgues qui accompagnaient la prière des fidèles au 14ème siècle. Les orgues actuels sont composés de cinq claviers de 56 notes, un pédalier de 32 et 7800 tuyaux.

Le portail central

Il est aussi appelé portail de jugement. Le Christ est entouré de deux anges, sa mère et du disciple Jean. En-dessous, les justes ravis se dirigent vers la vie éternelle tandis qu'à gauche les damnés sont entraînés vers l'enfer par les démons. La lecture n'étant réservée qu'à une élite, ce portail avait vocation d'enseignement.

La rosace nord

C'est la plus belle. Elle a conservée ses vitraux du XIIIème siècle.

La façade nord

Sur son portal, une Vierge sans enfant. La femme de Saint-Louis, Marguerite de Provence, aurait servi de modèle à l'artiste. C'est de ce coté que l'on observe les gargouilles, monstres fabuleux, chargés d'éloigner les infidèles.


Notre-Dame-de-Paris-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans Patrimoine

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact