Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 08:50
Le pélerinage.




pelerinage1.jpg


La pratique du pèlerinage est très répandue au Moyen Âge, qu'il s'agisse d'une visite à un petit sanctuaire local ou régional, réputé pour ses reliques, ou de l'un des grands pèlerinages de la Chrétienté comme Rome, Saint-Jacques-de-Compostelle ou Jérusalem que l'on n'entreprend en général qu'une fois dans sa vie.
Certains pèlerinages sont infligés comme pénitence par l'Eglise ou comme sanction judiciaire par le pouvoir civil. Mais en règle générale, ils sont entrepris de façon volontaire, soit pour expier une faute grave, soit pour solliciter une faveur spéciale, en particulier la guérison d'une maladie, soit, tout simplement, dans une perspective de recherche de salut. Les pèlerins voyagent en groupe sous la houlette d'un guide et parfois d'une escorte armée, pour échapper aux nombreux périls du voyages, et suivent des itinéraires connus, jalonnés de sanctuaires, de couvents ou d'hospices prêts à les accueillir et à leur offrir gîtes et couverts. Les routes terrestres et maritimes sont bien souvent semées d'embûches (attaque de pillards, épidémies, famines, tempêtes, guerres, etc.), et la plupart des pèlerins prennent la précaution de faire leur testament avant d'entreprendre le périlleux chemin.


Dans la partie occidentale de la Chrétienté, le pèlerinage le plus important est celui de Saint-Jacques-de-Compostelle, dans la péninsule Ibérique. Apparu au cours du IXe siècle pour honorer les reliques de Saint Jacques, il connaît un succès grandissant dans les siècles suivants. En 1140, un guide du pèlerin de Saint-Jacques, écrit à l'usage des voyageurs, accroît encore la renommée du lieu et son prestige. Les chemins de Compostelle, qui partent de Germanie, de Normandie ou d'Italie sont empruntés par des milliers de fidèles. La célébrité de ce pèlerinage profite à d'autres sites qui en deviennent des étapes importantes, telle que Saint-Martin de Tours, Vézelay, ou Conques


Le pèlerinage de Rome est également un pèlerinage majeur au Moyen Âge, particulièrement à partir de l'an 1300, lorsque pour la première fois, la papauté, en proclamant le jubilé - ou année sainte - promet à tous les pèlerins qui visiteraient le tombeau de saint Pierre une indulgence plénière pour tous leurs péchés. Célébrées tous les cinquante ans, puis de façon plus fréquente, les années jubilaires sont l'occasion d'une grande affluence dans la cité italienne : le voyage est moins périlleux que celui de la Terre Sainte et les chrétiens peuvent également y gagner l'entière rémission de leurs péchés.


Plus que tous les autres lieux, Jérusalem et le Saint Sépulcre ne cessent cependant d'attirer les foules et de susciter la ferveur des chrétiens au cours du Moyen Âge, bien que la prise de Saint Jean d'Acre et la chute du Royaume latin de Jérusalem en 1291 complique singulièrement le voyage des pèlerins. Deux itinéraires sont possibles pour rejoindre la Terre sainte : l'itinéraire maritime, contrôlé par les Vénitiens, dont les étapes principales sont les îles de Corfou, du Péloponnèse, de Crète, de Rhodes et de Chypre ; et l'itinéraire terrestre du Danube et des Balkans, rendu accessible par la conversion des royaumes d'Europe centrale au Christianisme au cours du XIe siècle. Il faut compter plusieurs mois pour atteindre le terme du voyage, et pouvoir se recueillir dans les lieux saints, particulièrement sur le tombeau du Christ, lieu de vénération pour l'ensemble de la Chrétienté. Le pèlerinage en Terre Sainte vaut une indulgence plénière à qui l'entreprend. Il est par ailleurs pour le pèlerin occidental, l'occasion de découvrir d'autres cultures et d'autres modes de vie.









Source BNF.





Partager cet article

Repost 0
Jehanne - dans La Religion

Présentation

  • : Vivre au Moyen âge
  • Vivre au Moyen âge
  • : Le blog vivre au Moyen âge a pour but de renseigner le lecteur sur les us et coutumes du Moyen âge. Les articles et iconographies publiées dans ce blog sont le fruit de mes recherches sur internet et dans les livres . Je ne suis pas auteur des textes publiés qui sont des citations extraites de mes trouvailles. Bon voyage dans le temps !!!!
  • Contact